A bientôt mes amours – Albine Tangre

À bientôt mes amours par [Tangre, Albine]
A bientôt mes amours – 178 pages – Livre numérique/ Broché
Résumé:

Ava, trentenaire paumée, est enfermée dans un hôpital psychiatrique. Elle ne sait plus où sont ses enfants, passe son temps droguée par les médicaments ou en isolement. Jusqu’au jour où un mystérieux inconnu entre dans sa vie. Grâce à lui, et à un humour décapant, elle va tenter de retrouver ses souvenirs et reprendre une vie normale. Au milieu de coups bas entre résidents, de séances d’électrochocs musclées, et de la douloureuse réalité, il lui faudra du courage pour continuer son chemin vers la guérison. Pourra-t-elle s’extirper de sa condition ? Sa volonté sera-t-elle suffisante pour la faire revivre ?

 

 

 

Mon avis: 

Les mots justes pour exprimer mon ressenti ! Honnêtement, à l’heure où j’écris ces lignes je ne sais pas si je les possède vraiment. Quelle frustration pour moi, de manquer de mots pour vous parler de ce roman qui touche à l’âme et au cœur.
J’ai découvert l’auteure Albine Tangre avec « Nina et le damné », et quel plaisir de retrouver cette plume juste, douce et poétique avec « A bientôt mes amours »
À bientôt mes amours c’est quoi ? C’est l’histoire d’Ava, interner en Hôpital Psy ! Ava la folle, mais qui ne le serait pas devenu après ce qui lui est arrivé. L’horreur. Voilà ce qui l’a conduit en Hp. En même temps, je dirais que la mort de ses garçons a été la goutte d’eau qui fait déborder le vase. Car la vie d’Ava n’a pas été un long fleuve tranquille, loin de là !
On découvre donc son parcours vers la guérison ? Oui et non. Ma foi, sur l’histoire je vais m’arrêter là, sinon je vais finir par tout vous dire.
La difficulté de trouver les mots, est encore bien présente et pourtant, je me dois de vous en parler. Ce livre fait littéralement partie de mes coups de cœur « plume et histoire » en tant que maman, il m’a été facile de me projeter dans l’histoire, de la vivre pleinement. La plume de l’auteure est pour cette œuvre, délicate et vraiment poétique. Albine Tangre a su décrire avec finesse la folie de l’hp, mais également l’espoir et trahison. C’est un roman bouleversant !
La forme du livre ( journal intime ) permet d’autant plus l’immersion dans ce roman atypique et juste ! Le personnage d’Ava est juste sublime. On s’y attache avec beaucoup de facilité. Les personnages secondaires sont tout aussi attachants que notre héroïne. Je n’ai qu’un mot à vous dire Lisez-le !

Publicités

Régis : La chronique

Déroutant, étonnant

Voilà qui pourrait qualifier ce roman qu’est REGIS. Ce roman est loin de ressembler à ceux que je lis d’ordinaire. Alors comment a-t-il pu arriver entre mes mains? Déjà la quatrième de couverture mais pas seulement. Fût un temps où je me serai bien vue travailler en HP. Alors quelque part, je voulais voir ce que j’avais loupé. Ma conclusion? Ce travail, n’aurait pas était pour moi… Ma conclusion lecture? Euh, étonnante… J’ai souvent été captivé et touché. 
Pour une fois, je ne renterai pas dans le détail, parce que pour comprendre vraiment ce que j’aimerais en dire il vous faut le lire.

Toutefois, il faut que vous sachiez ceci avant de commencer votre lecture:
  1. Vous plongez en totale immersion au cœur de la psychiatrie  
  2. Intrigue et suspens bien -voir très bien- maîtrisés
  3. Personnages complexes mais merveilleusement bien construit
  4. Ne culpabilisez pas de vous attacher (même un tout petit peu) à Régis 
  5. La fin? elle vous prendra au dépourvu! 
Le style de l’auteur peu toutefois, en tout cas au début, vous donnez quelques difficultés. Mais le style corresponds parfaitement à ce roman. Roman que je vous recommande, surtout si vous aimez les romans sombres. 
Pour faire bref, entrez dans la tête de Régis, vous n’en ressortirez pas indemne. 

Résumé:


Auteur: James Osmont
Edition: Auto-édité
Nombre de page:274
Format: Livre Numérique

Le serment du passeur: La chronique

Premier roman? Etes-vous sûr? 

Résumé:


*** Le Serment du Passeur, élu lauréat au Salon Livre Paris 2016 par le jury Amazon-Kindle ***

Parfois, les bourreaux aussi croient faire le bien.

Antoine Drévaille n’oubliera jamais. Dévasté à quinze ans par une agression d’une violence inouïe, il décide, 19 ans plus tard, d’adresser une longue lettre à son tortionnaire.
Une confession hallucinante pour se désencombrer enfin de cette humiliation qui a souillé sa vie.

Mais le passé ne rend pas les armes aussi facilement.
Un lourd secret révélé un matin d’hiver dans les somptueuses calanques de Cassis va de nouveau bouleverser la vie d’Antoine.

À partir de cette seconde vertigineuse face aux vagues hurlantes, cet homme marqué au fer rouge et soudain « ébloui de l’intérieur » va faire de sa nouvelle vie un combat sidérant contre les coups de poignard du destin :
le sien et celui de ceux qu’il aime, qui sont à genoux et n’ont plus la force de se battre.

Mais n’y a-t-il pas derrière le secret dévoilé dans les calanques un piège abyssal, une illusion et le début d’un nouvel enfer ?
Peut-être. Ou peut-être pas.
Ce qui est sûr, c’est que l’histoire d’Antoine Drévaille va loin. Très loin. Jusqu’à l’impensable.
La voici.



La couverture intrigue au premier coup d’œil, la quatrième intrigue davantage encore. C’est donc extrêmement curieuse que je me suis lancée dans ce thriller psychologique.

C’est le genre d’histoire où j’aimerais faire un peu de « spoil« . Mais non! Je vais donc faire simple pour un roman différent et …. (je ne trouve pas le mot « parfait ») Exceptionnel !
Un roman, qui je pense peut être dérangeant, violant, mais percutant. 
Avec le « Serment du passeur » oubliez les mots doux, bien que présent par petites phases . Le style de Frédéric Clementz est peu commun. On en prend plein la tronche et cela assez vite. En fait, dès le début du roman. 

D’ailleurs le rythme est soutenu, les rebondissements nombreux sans jamais nous essouffler. L’intrigue  est machiavélique, déconcertante mais passionnante.  
Les personnages fort, l’histoire soutenue et la plume de l’auteur nous transporte avec aisance. Au point qu’une fois commencé, il est impossible de lâcher. 
C’est un premier roman très réussi tant il est maîtrisé de tout bout en bout. On est mené par le bout du nez. Bravo pour avoir su me mener en <span class="ver" hptip="Normalement, on met une virgule à la gauche de mais. » style= »border-image-outset: initial; border-image-repeat: initial; border-image-slice: initial; border-image-source: initial; border-image-width: initial; border: 1px solid rgb(238, 238, 204); margin: 2px; padding: 1px; » title= » »>bateau mais surtout pour cette fin que je n’avais pas vu venir. 

A qui je recommande ce livre ?  
A tous les adeptes de thriller, à ceux qui aiment la psychologie et à tous ceux qui aiment sortir des sentiers battus. 
Faite vous plaisir avec ce roman qui saura à coup sûr vous chambouler!

En Bref, c’est un coup de cœur pour le style et la plume de l’auteur.