Des indés et Des Blogs #10

Hello tout le monde,

Comme je l’ai annoncé sur Twitter le RDV de « Des indés et des blogs » revient ! Cela faisait bien longtemps ! Pour ouvrir le bal de cette nouvelle session, j’ai le plaisir d’accueillir Sofia du blog Bookscritics.

 

Affichage de Logo1.jpg en cours...
Le blog

Pour commencer, peux-tu te présenter à mes lecteurs et nous parler de ton blog. 

Bonjour Rose, merci pour cette interview ! 🙂 Je m’appelle Sofia, je suis étudiante, blogueuse et rédactrice web. Je suis passionnée de lectures depuis petite et au fil du temps j’ai appris à lire de tout ( même s’il y a des genres littéraires que je lis moins que d’autres ^^) ! J’aime aussi la musique qui fait partie de moi et le cinéma, comme les livres, j’écoute et regarde de tout (sauf de l’horreur xD) !
Concernant, mon blog : Bookscritics, je l’ai créé il y a dix mois ( le 16 mars 2016), avec l’envie de partager mes avis livresques et cinématographiques (d’ailleurs, mes films, je les partage plus sur ma page facebook :)). Pour moi, ça m’a toujours semblait important de donner son avis sur les livres ou n’importe quoi d’autres, d’ailleurs. ^^ Ce que j’aime avec mon blog c’est qu’il m’a permis de découvrir un monde que je ne connaissais pas avant et de lire des lives auxquels je n’aurais jamais pensé acheter avant ! Et surtout, il m’a permis de découvrir l’autoédition… Et de découvrir des auteurs formidables que je remercie chaque jour de nous écrire de fabuleuses histoires ! Alors voilà, merci à vous !! ❤ :*

Tu lis les auteurs autoédités peux-tu me dire quelle satisfaction tu en retire ?

Je suis très fière de lire des auteurs auto-édités, et je me sens remplie d’une mission : une mission agréable, satisfaisante et surtout importante ! Elle est agréable dans le sens où je fais pleins de rencontres ( auteurs, blogueurs, on se réunit tous autour d’une seule et même passion, et cela à un côté magique !! J’adoore !! ). Satisfaisante, car tous les livres auto-édités que j’ai lu m’ont plu  ( alors tous n’étaient pas de coups de cœur, mais ils n’en étaient pas loin !!). Importante, parce que vous aider est primordial ! Pour que vous fassiez connaître et pour que vos livres soit connus !
J’en retire une très grande satisfaction ! 😀

Si tu ne devais choisir qu’une seule de tes lectures autoéditées, laquelle choisirais-tu ?  Et pourquoi ? 

Duur comme question !!! Je ne sais pas qui choisir… xD
En plus, je me fais une liste « Top 20 » des livres que j’aime (autoédition et édition confondues)… Alors en choisir un seul… Je ne sais pas  !! J’hésite tellement ! Je me suis plongée dans l’autoédition grâce à Aude E.Linésis avec sa nouvelle « Du bruit dans les tuyaux » : une nouvelle steampunk (un genre que je ne connaissais pas non plus avant la nouvelle d’Aude) ! C’est, elle que je choisis, car elle m’a ouvert les portes de ce monde inconnu ! Alors, voilà, encore merci à toi, Aude ! :* ❤
C’est une nouvelle ultra sympa qui raconte les aventures de Zélie et de son chat : elle vit à Paris et aime s’habillait « bizarrement ». Grâce à son chat, elle va découvrir un nouveau monde… 😉

 

Un petit mot pour la fin ?

Merci à toi de m’avoir proposé cette interview ! Cela m’a fait très plaisir d’y participer !! 🙂 Encore une fois, je tiens à remercier toutes les personnes qui s’auto-éditent : vous faites un travail formidable et je suis très heureuse de vous aider dans votre démarche ! Donc, voilà, merci à vous et merci à toutes les autres personnes qui vous soutiennent ( je pense notamment à des blogueurs que j’aime bien comme @Douchoulou, @TheBookLovers, @Aufildelimaginaire, le #Jeudiautoédition et toutes les autres !!!)
Merci à vous !! ❤ ❤
Où trouver Sofia ?
facebook-variation   twitter-variation    instagram-logo
Publicités

BazzarChallenge

Blog de Au bazaar des Livres 

Bonjour toi petit rosier,

Je te retrouve aujourd’hui, pour t’annoncer que pour la première fois je participe à un Challenge Lecture. Pas n’importe quel challenge, non, le BaazarChallenge ! Il est né de deux accros, Delphine (Aubazaardeslivres) et Marion (La dory). Autant vous le dire de suite, ce n’est pas gagné ! Pour deux raisons, la première j’ai beaucoup de mal à m’en tenir à une Pal fix ! Et la seconde, c’est un challenge perso puisque je fais tenter de remplir ce défi avec un max de lecture autoédité. Pas facile, n’est-ce pas ?

Bon, passons aux choses sérieuses et regardons ensemble ce challenge !


1 – Lire en livre auto-édité
2 – Lire un livre avec une personne / un personnage sur la couverture
3 – Lire un livre dont le personnage principal est féminin
4 – Lire un livre avec un titre original
5 – Lire un livre avec au moins un animal dans l’histoire
6 – Lire un livre dont la couverture comporte du rose
7 – Lire un livre dont le prénom de l’auteur commence par un C
8 – Lire un thriller
9 – Lire un livre d’un auteur français
10 – Lire un livre de fantasy

Offre logement contre menus services: Volume 1 par [Paquier, Virginie] Ma lecture en cours me permet de valider de nombreux point !

Les points 1.2.3.9. C’est qui la plus forte !? ^^

 

Papier, Numérique, Audio de quoi perdre la tête !

Où devenir complètement accro ?

Plusieurs moyens de lecture s’offrent à nous depuis quelque temps maintenant, l’éternel livre papier, le bel objet. Il sent bon, il est beau et il fait notre bonheur depuis la nuit des temps (ou presque). C’est un indémodable. Le numérique quant à lui est bien plus jeune, mais celui-ci n’est pas en reste non plus. Il a plein d’atout, léger, ne prend pas de place et souvent moins cher. Plusieurs supports sont possibles, la tablette smartphone liseuse ou encore sur le pc. J’ai testé ces quatre façons de lire et une seule a eu la bénédiction de mes yeux m’évitant ainsi bon nombre de migraines. La liseuse ! J’ai pourtant lu quelques mois sur mon smartphone. Aie éclairage agressif même en paramétrant l’application. La liseuse, elle, donne une impression de lecture papier, ça, c’est le pied ! J’ai commencé avec Tea Touch qui m’a lâchée prématurément. Grillée sans raison ! Malheureuse de devoir lire sur mon téléphone, j’ai investi dans un Kindle paperwhite en même temps cela tombait bien puisque je découvrais les auteurs autoédités.

Avez-vous essayé les livres audio ? Moi, oui. Honnêtement, je n’ai pas retrouvé le plaisir de lecture, cela manque de charme. En tout cas de moins point de vue. Les bruitages en fonds m’ont profondément dérangée, ce qui d’après moi laisse peu de place à l’imagination. Peut-être n’ai-je pas essayé avec les bons livres cela dit. Malgré ça, je lui ai trouvé un aspect positif, il me permettait de vaqué à d’autres occupations en simultané, repassé une corbeille de linges par exemple. Eh oui, car ce n’est pas facile d’avoir le fer dans une main et le livre ou la liseuse dans l’autre.

Ma position face à toutes ces possibilités est très simple, je suis incontestablement une grande fan de la lecture sur liseuse ! Avec elle, je prends le risque d’acheter un livre (très souvent un indé) pour quelques euros, au risque que celui-ci ne me plaise pas. Alors qu’avec le format papier j’y réfléchis à deux fois. Cela dit, si le format numérique m’a plu je n’hésite pas à me le commander en papier. Je suis une collectionneuse. J’aime le livre objet et l’exposé dans ma bibliothèque.

Et vous, quelle est votre façon de lire ? Dites-moi tout !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

17 ans, mon nouveau projet

Bonjour à tous,

Je vous retrouve aujourd’hui, car il est temps pour moi de vous parler de ce projet qui me tient à cœur. Quel thème sera abordé ? Quel genre littéraire ? De quoi me suis-je inspirée ? Voilà les questions auxquelles je vais tenter de répondre. Vous êtes près ? Alors c’est parti !

J’en ai parlé plusieurs fois sur Twitter, j’ai aussi dit que ce futur livre serait très personnel. Non pas que ce soit une autobiographie, soyons honnêtes, ma vie n’a rien de très intéressant. Je vous avouerais plutôt que l’histoire s’inspire de faits réels. Vécu de près. Voilà de quoi est faite la basse de mon récit. J’ai pris le temps de la réflexion avant de poser les premiers mots sur le papier, la peur de blesser à longtemps était un frein. J’aime à penser que c’est également un bon moyen de tourner la page, car même si ce n’est pas autobiographique il n’en reste pas moins un bout de ce que je suis. Vous me suivez ? C’est très complexe pour moi d’en parler sans révéler tout ce qu’il sera, mais vous avez compris le principe. Cependant, certaines choses méritent d’être dites. Ce projet sera plus sombre que L’Héritière des Brumes et absolument pas fantasy. Non, 17 ans c’est la trouble de période de l’adolescence, la découverte d’un secret de famille, des erreurs du jeune adulte en devenir. C’est aussi la reconstruction et le pardon. La trame du projet est dramatique.

Où j’en suis ? Mon plan est fait depuis bien longtemps, les éléments principaux également. J’ai donc commencé à écrire en savant exactement comment le récit doit démarrer et la façon dont il doit se terminer. Trois septièmes du futur roman sont couchés. Ça peut paraitre peu dit comme ça, mais pour moi cela est énorme. À titre de comparaison, cela représente un peu plus de la moitié de L’Héritière.

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui ! Si vous avez des questions sur le projet, vous pouvez les poser en commentaire.

À bientôt,

Rose.

Alexia, voyage à travers les mondes – Albine Tangre

Alexia, voyage à travers les mondes – Albine Tangre – 234 pages – Livre Numérique et Broché

Résumé: 

Alexia, jeune femme à la vie paisible et ordinaire, se réveille à l’hôpital. Pourquoi est-elle alitée ? Où sont passées les cinq dernières années de sa vie ? Et pour quelle raison ne reconnaît-elle pas le monde dans lequel elle évolue ? Angoissée par toutes ces questions, la jeune femme part en quête de vérité. Elle rencontrera sur son chemin l’aventure, le danger, l’amitié, et bien plus encore.

 

 

 

 

 

 

Avis:

Enfin, je pose des mots sur ma lecture ! Il était temps ! (Albine, tu peux râler pour mon retard :p )
C’est le troisième roman de l’auteure que j’ai la chance de lire. Une fois plus je suis séduite ! Vraiment ! Albine sait surprendre son lectorat avec une facilité presque déconcertante.

Changement de registre, elle gère avec brio.
Le récit est mené d’une main de maître. Nous sommes dès les premières pages immergés dans l’histoire d’Alexia. Tout comme notre protagoniste nous avançons à l’aveugle ne sachant pas où nous promène l’auteur. Les pages se tournent avec facilité, on en veut toujours plus. Et ce « plus » s’obtient vers la toute fin. (Sadique ? Un peu quand même ! Elle est où la suite ?) Vous l’aurez compris, je l’attends de pied ferme ! Les personnages sont peints avec soin et n’en sont que plus attachants encore !
J’espère que comme moi, vous irez de surprise en surprise.

Le style et la plume sont toujours fluides et agréables à lire ! Bref, un roman que je recommande, il vous fera voyager à coup sûr ! Albine Tangre une auteure à suivre de près !

( Je vous parle bientôt de Brisures son recueil de nouvelles, magnifique !)

Et tes larmes retenir – Charlotte Orcival

Et tes larmes retenir par [Orcival, Charlotte]
Et tes larmes retenir – Charlotte Orcival – 316 pages – Livre Numérique et Broché
Résumé :

« Et tes larmes retenir », un livre sur l’amour, les blessures, l’espoir racontés par un homme amoureux.

Que feriez-vous si vous retrouviez l’amour de vos 16 ans ? Laisseriez-vous passer votre chance une seconde fois ? Julien, 32 ans, photographe, papa et divorcé, doit très vite répondre à ces questions lorsqu’un mois exactement après les attentats du 11 septembre, il retrouve dans un avion pour New York, Anna, l’amoureuse de son adolescence. Ebloui par la jeune femme qu’elle est devenue, Julien fait rapidement le choix de l’amour et se jette à cœur perdu dans une grande opération de séduction. Mais le monde dans lequel ils sont rentrés de plein fouet est devenu incertain, fragile, difficile, à l’image de la relation qu’ils rebâtissent tous les deux… Alors voilà bien la vraie question à laquelle Julien et Anna vont devoir répondre : sont-ils prêts à donner tout ce qu’il faut pour vivre enfin leur histoire ?

Avis:

Quand j’ai eu fini ce livre, la première chose que j’ai faite a été de twitter. Pas parce que j’avais (seulement) envie que mes followers connaissent mon ressenti, non, je voulais que Dame Charlotte Orcival sache à quel point une fois encore elle m’a ému touché et bouleversé.

Ces derniers temps l’auteure s’était faite discrète sur les réseaux sociaux, et je comprends mieux pourquoi.  Elle travaillait, affinant et peaufinant la plume et le style, pour un résultat éblouissant. Comme j’ai aimé la retrouver, la redécouvrir cette plume soignée et efficace. 316 pages de bonheur.

Clairement, pour moi c’était un pari osé, que de reprendre les deux personnages far de Forever Young son premier roman (je vous en parlais ici) pour une nouvelle histoire. Une audace qui paye sans aucun doute. Charlotte Orcival maitrise.

Comme je le disais plus haut, l’auteur reprend deux personnages, Anna et Julien. Ils ont grandi, vécu, aimé et voyager. Ils se sont construit l’un sans l’autre, mais quand même un peu ensemble dans un coin de leurs mémoires, de leurs cœurs. On n’oublie pas facilement ce premier amour qui a été le leur. Ils se retrouvent par hasard dans un aéroport, discutent et partagent, mais ne se livrent pas entièrement. Ils apprennent à se (re)connaitre, pour un temps ou pour toujours, vous le saurez en lisant Et tes larmes retenir. D’ailleurs si vous vous y parvenez, chapeau, plus d’une fois les miennes ont coulées.

Ce livre plus encore que le premier de l’auteur est un gros coup de cœur. Immense, intense comme toutes les émotions qui m’ont bousculée pendant ma lecture. Je ne peux que vous recommander de partir à la découverte de cette perle. Le voyage sera beau, je vous le garantis.

Conspiration T1 – Sam Carda

Conspiration: Tome 1 par [Carda, Sam]
Conspiration – Sam Carda – 161 Pages – Livre Numérique
Résumé :

Lorsque vous avez trente ans, un fiancé que vous aimez, un mariage à préparer, une carrière montante, rien ne laisse présager que le malheur peut s’abattre sur votre vie bien réglée.
Responsable d’une section spéciale d’inspecteurs de police, Olivia Bouquet sera amenée à enquêter sur la mort suspecte de Manon Monta, la fille du grand et redoutable Bastien Fillermans, géant financier le plus riche et puissant du pays.
Cependant, l’enquête prendra des proportions angoissantes lorsqu’elle se rendra compte que Noah Garnier, son fiancé, est lié de près ou de loin à la mort de Manon.

Olivia Bouquet sera confrontée, malgré elle, à la plus grande conspiration jamais imaginée. Intègre et juste, elle devra se fier à son instinct pour découvrir les véritables intentions de chacun. Car dans ce monde égoïste et sans cœur, seules sa force de caractère et sa volonté pourront la sauver…

CONSPIRATION – Le roman qui vous cache sa véritable identité

Mon avis:

Aujourd’hui, je suis une cardette en souffrance ! Oui, je souffre de ne pas pouvoir dire que du bien de ce roman !
J’ai l’impression d’avoir loupé ma chorégraphie ! D’avoir raté un pas… Aie ! Pourtant les ingrédients sont les mêmes que pour Secrets Mortels, seulement pour moi cette fois, ça ne l’a pas fait ! Un peu comme dans une recette, les éléments (ingrédients) pris de façon individuelle sont bons, seul le plat est moyen ! (C’est mon avis, seulement.) Je m’en veux de ne pas l’avoir apprécié… Si dans Secrets Mortels les nombreux personnages et intrigues ne m’ont pas perdu en cours de route, c’est pourtant le cas ici. J’ai eu beaucoup de mal à ne pas me perdre. Aie ! Pardon Sam !

Bon, vous l’aurez compris, je n’ai pas vraiment aimé, mais parce qu’il y a un « mais », je lirais la suite ! Pourquoi faire pensez-vous ? Je suis curieuse, et je veux pouvoir dire si j’aime ou non en connaissant tous les tenants et les aboutissants ! Maso ? Peut-être bien, mais je veux pouvoir être dès plus objective en ce qui concerne un de mes auteurs chouchou ! Et parce que c’est un de mes chouchous, je ne peux que vous conseiller d’essayer, peut-être serez-vous convaincu là où je ne l’ai pas été !

Je vais tout de même terminer sur une note positive. Le style et la plume restent très agréables à lire ! 🙂