New Life – Stefanie Hodier

New Life – Stefanie Hodier – Livre Numérique

Résumé: 

Cory est une jeune femme à priori comme toutes les autres jusqu’au jour où elle se réveille à l’hôpital.
Perdue, ignorant son identité, elle fait alors le rencontre de Loukas et Cerise, deux jeunes avec qui elle se liera d’amitié.
A la recherche de son passé, l’amitié se renforcera-t-elle ou sera-t-elle confrontée à des manipulations insensées ?
Quand tout bascule et que le virtuel se mélange au réel, comment distinguer le vrai du faux ?
Bienvenue dans New Life! Si tant est que vous en sortiez indemne …

 

Mon avis:

Hello les gens !

Comme promis, je mets à jour dans mes chroniques. Et je commence par celle de New Life de Stefanie Hodier. Pourquoi ? Déjà parce ce qu’il sort aujourd’hui 28 Mars et que ce livre est franchement bon ! OUI, je l’ai aimé. J’avais commencé à le lire sur la plateforme Wattpad, seulement le début puisque j’ai un mal fou à lire sur le Pc ou sur le téléphone. Bref, j’ai lu New Life à différente période de création, et le moins que l’on puisse dire c’est que celui-ci a bien grandit !

Au départ de ma chronique ou de mon avis, c’est selon. J’allais écrire que ce roman était moderne, mais la SF est par définition assez moderne. Avec ma phrase charabia tu as compris ou je voulais en venir ? Non !? Rho tu ne me facilites pas la tâche, tiens !

Clairement, j’en ai pensé quoi ? Que du bien ! J’ai étais prise dans l’histoire très rapidement, le style de l’auteure est précis et la plume efficace. À aucun moment vous ne vous ennuierais en tout cas personnellement cela ne m’est pas arrivé. J’ai été très surprise à un moment donné. Pour tout vous dire, je devais ressembler un peu près à ça !

Résultat de recherche d'images pour "gif animé étonné"

L’auteur n’a vraiment pas eu besoin d’en faire des caisses pour que l’histoire se tienne et que l’on en redemande !

Alors maintenant, j’attends la suite…. Car là ce n’était que le commencement !

Publicités

Melissa, sac à gras – Carene Ponte

Mélissa, Sac à gras par [PONTE, CARENE]
Mélissa, Sac à Gras – Carene Ponte – 275 Pages – Livre Numérique – Librinova
Résumé:

C’est l’histoire d’une adolescente sans doute un peu trop ronde, sans doute un peu trop fragile.
C’est l’histoire d’un nouveau lycée, des yeux qui dévisagent, des yeux qui jugent, des yeux qui raillent.
C’est l’histoire d’un professeur d’allemand qui accompagne, qui réconforte, qui séduit. Melissa, 17 ans, suit ses parents dans une nouvelle ville, une nouvelle maison, un nouveau lycée. Année de terminale sur la corde raide. Année charnière entre degout de soi, perdition et renaissance.

« Carène PONTE nous force à revenir en arrière et à nous remémorer ce que c’était d’avoir dix-sept ans, la vie devant soi et tous ses rêves encore à réaliser.
Elle ravive le souvenir de nos années collège et lycée et nous rappelle que nous avons tous, un jour, été à la place de Melissa ».
Préface Marie VAREILLE

Avis:

Je vais certainement manquer de mots pour exprimer mon ressenti sur ce livre ! Pour la simple et bonne raison, que Mélissa aurait pu s’appeler Maëva ! En tout cas en partie !

Tu l’auras compris, ce livre m’a beaucoup touchée ! Mélissa, notre toute jeune héroïne, se voit (encore) dans l’obligation de suivre ses parents dans une autre ville. Qui dit nouvelle ville, dit nouveau lycée ! Mélissa ne s’aime pas, Mélissa ne trouve rien à aimer chez elle et cela se ressent très vite. 17 ans, âge ingrat, pas tout à fait adulte, mais plus une enfant non plus. Pourtant ne dit-on pas que les enfants sont méchants entre eux ? Cela devrait donc passer en grandissant, mais non. Bon, je vais m’arrêter là pour l’histoire parce que partie comme je suis, je pourrais tout te révéler. Et ce n’est pas le but !
Les personnages, Mélissa, Camille, et les autres sont plus vrais que nature, ce qui les rend particulièrement attachants ou carrément détestables. En tout cas, ils ne laissent pas indifférents !

J’ai lu ce roman d’une traite, une fois commencé il est impossible de le lâcher. C’est bien écrit, construit avec délicatesse et pudeur. Harcèlement scolaire et conséquences, un roman finalement assez dur pour une juste retranscription de l’adolescence. Je ne peux que très fortement vous conseiller ce livre !

Mytho Chronique#1 – Passeuse d’âmes

Ce soir pour la première fois de ma vie, je vais faire une Mytho Chronique. 

Résumé: Bonne question ! Je n’ai riens trouvé qui correspond de près, de loin ou qui y ressemble!

Nombres de pages: inconnu

Seule chose que l’on sache c’est ça!  Regarde plus bas !

14212180_545104085698807_908832343185842709_n

Mytho Chronique:

Le trois juillet dernier, je te parlai pour la première fois de Passeuse d’âmes de Lyn A Lewis. Quoi, tu as déjà oublié de quoi il s’agit ? Va donc faire un petit tour par là –> mon avis et reviens ici après !

Ha enfin te re voilà ! Bon, je te parle d’un livre qui n’est même pas encore sorti et pire encore. JE. NE. L’AI. PAS. LU. Ce n’est pas de ma faute, l’auteure me torture. Oui, elle a annoncé fièrement (bon, je la comprends, mais ça, il ne faut pas lui dire) la date de sortie et maintenant, elle nous demande d’attendre sagement là sorti. Genre comme si c’était possible. Non, parce que pour ceux et celles qui me suivent sur Twitter savent que pour moi, c’est une torture. Il y en a pour qui s’est aller chez le dentiste – soit dite en passant, j’adore y aller – mais, pour moi la vraie torture, c’est l’attente. Et dans ces cas-là, je me transforme en petit gnome de cinq ans la veille de Noel ! Sauf que moi, la veille se transforme en heures, jours, mois, etc… Bref, t’as compris le principe.

giphy-1

Donc que les choses soient claires… JE. N’AI. PAS. DE. PATIENCE . Et peut-être pire pour l’auteur, j’ai des attentes ! De GROSSES attentes !

Alors Lyn A. Lewis ce qui suit, c’est pour toi ! Entends-moi bien !
J’ai hâte de retrouver Erine et son caractère bien marqué. J’aime la personnalité que tu lui as donnée. Je veux savoir comment elle va se sortir de la mouise (c’est pour être poli) laquelle tu la mises. Je veux être sûr qu’elle finira dans les bras de CLAYTON. Parce que c’est l’homme qui lui faut ! Pas comme cet Ian, qui attend qu’un autre se pointe, pour lui déclarer sa flamme.
Et pour finir, mais pas des moindres. Il me tarde de retrouver ta jolie plume. Qui et, je me répète me fait indéniablement pensé à Sophie Jomain. Et dieu sait que c’est une auteure que j’affectionne tout particulièrement !

Encore une chose ! Quand je vois ce genre de Tweet, ça me brise le cœur ! (bon, j’abuse, mais chut !)

capture

Amis lecteurs, tous ça pour vous dire qu’il nous reste un mois à patienter ! C.O.U.R.A.G.E !

 

Rien d’autre que la vie – Claire Casti de Rocco

51kBWWYrDJL._SX322_BO1,204,203,200_
Rien d’autre que la vie – 506 Pages – Livre numérique et broché

Résumé: 

Anna et Laurent se sont aimés il y a quinze ans. Apprendre la mort de son premier amour, c’est parfois être contrainte à revivre le passé. C’est peut-être aussi s’aventurer à découvrir des vérités bien cachées. Quel est le lien entre la lettre bouleversante que Laurent a écrite à Anna avant de mourir, et la rupture d’un amour inébranlable ? La vie qui danse, rit, hurle, révèle ses joies et ses peines, voilà le fil rouge de ce livre. Un livre tout en émotions où la tentation du bonheur et le doute ne sont jamais très éloignés l’un de l’autre. Avec en toile de fond le somptueux décor des falaises normandes, une invitation au voyage entre présent et passé, une ode à l’amitié et à l’amour. Un hymne à la vie, rien d’autre que la vie.

Mon avis :

On sort les mouchoirs de suite ? Quoi, tu n’aimes pas pleurer pendant ta lecture ? Quel Rabat joie, tu fais ! Alors sort vite d’ici, parce qu’avec ce livre, tu pleures enfin non, tu vis. Mais tu pleures quand même. Alors si comme moi, tu as un petit cœur d’artichaut, tu vas pleurer. De joie ou de tristesse ? Lis-le pour le savoir.
Maintenant, que tu sais ça, je vais te parler un chouia de l’histoire, oui juste un peu. Juste pour te donner envie.
Anna, notre protagoniste, mère de famille et enceinte jusqu’aux yeux apprend le décès de son amour de jeunesse Laurent. Ce dernier lui a laissé une lettre. Hé OMG quelle lettre. Oui, j’ai versé quelques larmes… Mon petit cœur est sensible. Quand elle apprend le décès, bouleversé et malgré sa grossesse bien avancée, elle décide de se rendre à l’enterrement qui a lieu à plus de trois cents kilomètres. J’avais dit un chouia, je vais donc m’arrêter là !
La couverture  t’intrigue ? Et bien sache qu’elle correspond au livre, vraiment ! Je la trouve assez émouvante tout comme l’histoire. Il y a tellement d’émotions qui se dégagent pendant la lecture, que je me suis permis de poser mon livre cinq minutes, pour reprendre un petit peu mes esprits. Un tourbillon d’émotions de la joie à la tristesse, de la joie inébranlable de la jeunesse à la peine d’un amour qui a pris fin et qui pourtant reste inachevé. Rien d’autre que la vie, c’est tout ça à la fois.
Des personnages attachants, le vocabulaire riche, le style et la plume en font une lecture des plus agréable. N’hésitez pas à vous jeter dessus, l’univers de Claire Casti de Rocco saura vous convaincre, j’en suis certaine.

 

 

La sève du pouvoir – Denis Vergnaud

13256305_1028222473909957_8492545307072910433_n
La sève du pouvoir – 318 Pages – Livre numérique et broché

Résumé:

Le royaume d’Arcalie pleure l’un de ses généraux. Alors que les Hommes réapprennent à vivre, libérés du joug des puissants Atraqses, cette mort inquiète le roi et ses proches. Qui est l’auteur de ce forfait ? Un nom resurgi du passé est sur toutes les lèvres. Rokran surnommé le Titan. Au même moment, Beryn, un jeune chasseur au franc parler, décide de poursuivre les mercenaires qui ont attaqué son village et capturé celle pour qui son cœur bat. Sur sa route, il va croiser un vieux tailleur de pierre aigri et drogué du nom d’Isan. Ensemble, ils vont arpenter un monde que l’un ne connaît pas et que l’autre ne reconnaît plus. Et chacun va découvrir ce qu’est la vraie sève du pouvoir.

Mon avis:

Par où je commence ? C’est bien la question. Je vais commencer par vous parler de ce jeune auteur, qu’est Denis Vergnaud. J’ai commencé à le suivre sur twitter me semble-t-il, alors qu’il en était encore aux corrections de son roman. Quel plaisir de voir son « bébé » aboutir. Et honnêtement, il a tout pour devenir un grand. Denis vergnaud se décrit comme passionné de fantasy et ça se ressent.

L’auteur a un univers bien à lui. Un univers recherché et travailler avec minutie. C’est prenant et captivant. D’autant plus pour moi, qui ne suis pas une grande fan de médiéval. Je peux même vous avouer que pour moi, c’est une première dans le genre. C’est donc une très agréable surprise.

Je m’égare, revenons-en à nos moutons. L’histoire. Ce premier tome est bourré d’actions, de mystères, de personnages forts et de rebondissement… pour le moins inattendus. Les scènes d’actions (mais pas que) y sont bien décrites, ce qui rend l’immersion très facile. Le style d’écriture est vif et fluide, la lecture est fort agréable. De quoi, tout de même vous laissez à bout de souffle à la fin de ce premier tome. On attend le second volet avec impatience. Avec « La sève du pouvoir » il y en a aussi pour tous les goûts : Stratégie, quête, histoire d’amour. Bref de quoi, vous donnez envie de vous jeter dessus.

Pour conclure, je vous dirais ceci, Denis Vergnaud a d’après moi placé la barre assez haute avec ce premier opus, j’attends donc la suite avec beaucoup d’attention.
Merci à l’auteur de m’avoir fait confiance pour ce service presse !

Pour vous le procurez c’est par là —> Amazon

Histoire d’@ – Laure Manel

51hXa7pUHxL
Histoire d’@ – Laure Manel – 238 pages- Livre Numérique / Broché 

Résumé:

Et si votre passé retrouvait le chemin de votre boîte mail ?

Il est parti sans se retourner vers New-York qui lui tendait les bras. Et l’a laissée dans une incompréhension majeure.
Douze ans après, il réapparaît derrière son écran, et commence alors une correspondance par mails, comme une conversation. L’occasion d’évoquer les souvenirs, et de se parler de leur vie.
Mais dénouer les fils non résolus du passé n’est pas sans conséquences…
Un roman épistolaire moderne qui rend hommage à l’amitié, questionne l’amour, et interroge les choix de vie.

 

 

 

Mon Avis:

Hier, j’ai lu un roman épistolaire ! Non, ce n’est pas ringard ! C’était même hyper moderne, frai et captivant. Pour tout vous dire, j’ai eu envie d’écrire ma chronique, dès que j’ai eu refermer le livre. Je ne l’ai pas fait, voulant prendre en peu de recul. En espérant, toujours trouver les bons mots pour donner mon avis.
Je ne sais pas comment vous vous décidez pour sortir un livre de votre bibliothèque, mais moi, je le fais au feeling. En général, je sais si une lecture correspondra à mon humeur du jour. Et donc si ce choix est le bon, je suis (plus) facilement transportée par l’histoire, les personnages, l’ambiance,… toussa, toussa ! C’est ce qu’il m’en arriver hier puisque je n’ai pas pu lâcher mon livre avant la fin. C’est un presque coup de cœur. OUI presque ! C’était vraiment tout proche ! Je ne sais pas ce qu’il m’a manqué ou si en fait !
On commence la lecture avec le prologue – normal me diriez-vous – et on termine par l’épilogue ! Mais entre les deux rien. Au début, j’ai cru que j’avais loupé un truc ! J’ai d’ailleurs sûr le coup penser que ce prologue était vachement long, quand je me suis rendu compte que j’avais déjà lu 18 % du livre. Vous savez ce petit pourcentage qui apparaît en bas en gauche de kindle !
Bon pour en revenir à cette lecture, j’ai été surprise de sa construction ! Et je dois reconnaître qu’entre tous les échanges de mails, j’aurais parfois voulu savoir dans le détail ce qu’il se passait dans la vie de Mathilde (notre protagoniste). Bien que l’on en ait dans les mails, mais – et ce n’est que mon avis – pas assez à mon goût !
C’est toutefois un livre qui m’aura touché et fait passer un agréable moment ! Un très bon moment même ! J’ai étais ravie de retrouver la douce plume de Laure Manel dans Histoire d’@. L’histoire de ce couple amical séparé trop longtemps est vraiment touchante et on en demande toujours plus. D’ailleurs si l’auteur passe par là, je serai curieuse de découvrir ce qui leur arrivent par la suite. (Je dis ça, je dis rien ! :p )
Bref, je ne saurais que trop vous conseiller de vous essayer à Histoire d’@ et peut-être que comme moi, il fera remonter de vieux souvenir ! Une lecture facile, agréable. À laquelle finalement, il ne manque rien. (avec le recul, je m’en rends compte) On apprend à connaitre les personnages au fil des échanges et à les apprécier. Et à se reconnaître -pour ma part – dans les détails et l’histoire. Lancez-vous et laissez-vous charmer par la plume de Laure Manel.

L’embarras du choix

51whOfyXUEL._SX331_BO1,204,203,200_
L’embarras du choix – 338 pages – Livre numérique / Broché 

Résumé: 

Nous sommes toutes et tous confrontés à l’embarras du choix !

Ce roman contemporain vous plongera directement dans le mariage d’Emma et de Julien.
Elle doit dire OUI… bien sûr, puisque toute l’assemblée est suspendue à ses lèvres.
Sauf que… un malheureux contretemps va emmener Emma dans un film intérieur dont elle est l’héroïne, et qui va lui faire vivre un hypothétique avenir, complètement irréel et fantasmé… Cette incursion dans son imaginaire débordant lui apportera-t-il la réponse à la question que le prêtre vient de lui poser ?

 

 

Mon Avis: 

Maintenant que vous avez lu le résumé je vous donne mon avis ! Et non je ne vous donne pas le choix ! C’est un livre que j’ai lu, il y a quelque temps déjà ! (Heureusement pour moi, je prends des notes pendant ma lecture et à la fin je me fais un petit topo sur mon ressenti.)

Je vais commencer pour ce qui pour moi, fût un petit « hic » la couverture. Je n’aime pas le fond orange, j’aurais préféré un fond plus clair ! Voilà c’est tout ! Comment ça, c’est subjectif ? Bon, je vous l’accorde, mais rappelez-vous qu’il en faut pour tous les goûts et là clairement ce n’est pas à mon goût ! (Mes excuses à l’auteure) Alors pourquoi l’avoir choisi dans la forêt amazonienne ? Le titre, le genre et le résumé évidemment bien sûr !
Maintenant la suite ! Le, non les points forts de ce roman. L’histoire, le tout premier point fort ! On suit Emma le jour de ce qui doit être le plus beau de sa vie. Seulement au moment de dire oui, plusieurs scénarios défilent dans sa jolie petite tête ! Scénario tous diffèrent mais qui finissent de la même façon. Ce qui m’amène au second point fort ! La construction. Le livre est divisé à trois parties et on reprend au début Chapitre 1, 2, etc. J’ai beaucoup aimé cette façon de faire. Troisième point fort qui fait écho au premier ! Les scénarios et les personnages sont franchement réalistes !

Le style de l’auteur est frai, dynamique, l’intrigue – Emma dira-t-elle oui ? – est magnifiquement menée. Une fois commencé, on ne sait plus s’arrêter ! On veut savoir son choix, alors on lit ! on lit encore plus vite, finalement on ralentit car la plume est addictive et on a plus envie de quitter l’univers de Laure Manel. La fin que nous réserve l’auteur est tout simplement… euh, non je ne vous dirais rien ! Lisez-le ! C’est un roman que je conseille absolument !