Wanda – Wendall Utroi

WANDA: Aidez-moi ! par [UTROI, Wendall]
Wanda – Wendall Utroi – 283 pages – Livre Numérique et Broché
Résumé:

Quand l’amour d’une mère s’estompe et s’efface,
Quand un père s’avère absent et lâche,
Tout peut arriver.

Quand la souffrance est votre seule amie,
Quand on n’a que la mort pour seul bagage,
On peut craindre le pire.

Je m’appelle Wanda, je vais avoir treize ans,
Aidez-moi !

Après « un genou à terre » et « l’enjeu », l’auteur récidive et vous convie à découvrir l’histoire palpitante de Wanda. À l’âge où le monde bascule ; plus une enfant, pas encore une adolescente, elle va fuir et tenter de se construire.

 

Avis:

Y a des romans, très peu certainement, que l’on commence le cœur battant et les mains moites. Depuis la sortie de Wanda, je me questionnais. Le lirais-je ou pas ? Parce qu’en toute honnêteté, elle me fichait un peu la trouille, cette Wanda. Non seulement, je ne suis pas trop thriller, mais en plus quand l’un des personnages principaux est un enfant, j’ai vraiment du mal. En résumé ce livre n’aurait jamais dû se retrouver entre mes mains… Mais voilà, j’étais intriguée, la couverture absolument magnifique et le résumé ont fini de me convaincre. Et non d’une pipe ! J’ai dévoré, engloutie tout en savourant chaque page, chaque mot ! Honnêtement, c’est pour ce genre de sentiments contradictoires que l’autoédition en vaut le détour, sans rire ! Soutenir un auteur indépendant quand on a entre les mains une œuvre de ce genre a de quoi vous rendre fière ! Non seulement Wanda mérite d’être lue par le plus grand nombre, mais cela ne m’étonnerait pas de le voir publié dans les semaines ou mois à venir !

L’auteur nous plonge dans l’univers à la fois simple et complexe. Une ado en manque de repaire, d’amour… un lieutenant, un ex-tôlard et une jeune orpheline… Tous ces personnages sont incroyablement palpables. Leurs personnalités sont travaillées avec soin et délicatesse. J’ai été profondément touchée par Wanda, cela va de soi, mais Julius également par son attachement à Camille. On sent ses failles et ses doutes, ce qui le rend « humain ». Le pire pour moi a été de me dire que l’histoire que nous conte l’auteur pourrait être tirée d’une histoire vraie. Un fait réel. Ce qui est terrifiant. Les pages se tournent toutes seules à un rythme idéal, pas le temps de s’ennuyer.

Je découvre l’auteur avec Wanda, bien que l’Enjeu soit dans ma Pal depuis quelque temps déjà. Mais j’ai pour habitude de me dire qu’il faut lire un livre au bon moment pour en ressentir toute l’intensité, l’émotion qu’à chercher à transmettre l’auteur ! Bref, j’ai tout aimé dans ce livre, les personnages, les émotions contradictoires qui m’ont habitée pendant toute ma lecture, le style et la plume ! Tout, je vous dis !

Je ne peux que vous recommander de lire Wanda, il fait indéniablement partie de mes coups de cœur.

Publicités

Et tes larmes retenir – Charlotte Orcival

Et tes larmes retenir par [Orcival, Charlotte]
Et tes larmes retenir – Charlotte Orcival – 316 pages – Livre Numérique et Broché
Résumé :

« Et tes larmes retenir », un livre sur l’amour, les blessures, l’espoir racontés par un homme amoureux.

Que feriez-vous si vous retrouviez l’amour de vos 16 ans ? Laisseriez-vous passer votre chance une seconde fois ? Julien, 32 ans, photographe, papa et divorcé, doit très vite répondre à ces questions lorsqu’un mois exactement après les attentats du 11 septembre, il retrouve dans un avion pour New York, Anna, l’amoureuse de son adolescence. Ebloui par la jeune femme qu’elle est devenue, Julien fait rapidement le choix de l’amour et se jette à cœur perdu dans une grande opération de séduction. Mais le monde dans lequel ils sont rentrés de plein fouet est devenu incertain, fragile, difficile, à l’image de la relation qu’ils rebâtissent tous les deux… Alors voilà bien la vraie question à laquelle Julien et Anna vont devoir répondre : sont-ils prêts à donner tout ce qu’il faut pour vivre enfin leur histoire ?

Avis:

Quand j’ai eu fini ce livre, la première chose que j’ai faite a été de twitter. Pas parce que j’avais (seulement) envie que mes followers connaissent mon ressenti, non, je voulais que Dame Charlotte Orcival sache à quel point une fois encore elle m’a ému touché et bouleversé.

Ces derniers temps l’auteure s’était faite discrète sur les réseaux sociaux, et je comprends mieux pourquoi.  Elle travaillait, affinant et peaufinant la plume et le style, pour un résultat éblouissant. Comme j’ai aimé la retrouver, la redécouvrir cette plume soignée et efficace. 316 pages de bonheur.

Clairement, pour moi c’était un pari osé, que de reprendre les deux personnages far de Forever Young son premier roman (je vous en parlais ici) pour une nouvelle histoire. Une audace qui paye sans aucun doute. Charlotte Orcival maitrise.

Comme je le disais plus haut, l’auteur reprend deux personnages, Anna et Julien. Ils ont grandi, vécu, aimé et voyager. Ils se sont construit l’un sans l’autre, mais quand même un peu ensemble dans un coin de leurs mémoires, de leurs cœurs. On n’oublie pas facilement ce premier amour qui a été le leur. Ils se retrouvent par hasard dans un aéroport, discutent et partagent, mais ne se livrent pas entièrement. Ils apprennent à se (re)connaitre, pour un temps ou pour toujours, vous le saurez en lisant Et tes larmes retenir. D’ailleurs si vous vous y parvenez, chapeau, plus d’une fois les miennes ont coulées.

Ce livre plus encore que le premier de l’auteur est un gros coup de cœur. Immense, intense comme toutes les émotions qui m’ont bousculée pendant ma lecture. Je ne peux que vous recommander de partir à la découverte de cette perle. Le voyage sera beau, je vous le garantis.

La Nymphe et le dragon – Elsa Gallahan

La Nymphe et le Dragon, tome 1 : L'indomptée et l'indomptable par Gallahan
La Nymphe et Le Dragon Tome 1 – Elsa Gallahan – 339 Pages – Livre Numérique

 Résumé :

Adaptation libre/fanfiction dans un univers Fantasy de la Romance Historique de Kathleen E. Woodiwiss, Le Loup et La Colombe.

——————————————————————————————

En des temps anciens, un guerrier de Valhoren, Haguénor, chevauche aux côtés de son Régent, Guéhémor, venu réclamer le trône du royaume de Réharnium dont son cousin l’a spolié à la mort du vieux roi Dranthoren.
Haguénor, fier guerrier indomptable, puissant et descendant des peuplades du Grand Est dont la légende raconte que le sang du dragon Herkalior se mêla à celui du Héros qui parvint à le tuer, ignorait encore qu’en partant à la conquête de Réharnium aux côtés de son Régent, il tomberait face-à-face avec la seule personne capable de percer sa cuirasse présumée impénétrable.
Quant à Eiléah, jeune châtelaine réharniemme, qu’aucun homme n’avait jamais domptée, se doutait-elle qu’elle croiserait bientôt la route de celui qui, pour la première fois, la charmerait malgré elle, malgré ses intimes résolutions ?

Mon avis:

Il a des jours comme aujourd’hui où je voudrais pouvoir écrire une chronique comme le font beaucoup, avec de jolies phrases, de jolis mots, mais vous savez maintenant que mes avis sont nature et un peu bruts. Je ne vais donc pas y aller par quatre chemins !
J’ai adoré, que dis-je, j’ai kiffée grave ! ça déchire ! Bref, c’est un coup de cœur ! J’ai pris énormément de plaisir à lire La Nymphe et Le Dragon.
Elsa Gallahan avait commencé à publier son histoire sur le site Wattpad me mettant en appétit avec douceur… vite écourtée cela dit, car peu finalement fut publié. Quand l’auteur a annoncé qu’elle avait finalement trouvé le moyen de publier son histoire (fanfiction — droits d’auteurs — toussa…), je me suis souvenu à quel point le début m’avait plu. J’étais donc ravie de pouvoir plongé dans cette nouvelle histoire. Seulement, voilà ! Parce que tout ne se passe pas comme prévu, les trois premiers chapitres m’on parut long… non pas qu’ils soient truffés de longueurs ou de détails inutiles, je ne retrouvais pas l’étincelle qui m’avait donné envie de le lire la première fois. Déçue, je me promis d’y revenir dans un état d’esprit plus enclin à la lecture après la fin du chapitre… (je ne sais pas si c’est très clair, je voulais poser le livre et faire une pause à la fin du chapitre), mais sans m’en rendre compte j’étais déjà à la fin d’un autre chapitre… j’étais cette fois, plongé à corps perdu dans la lecture. Et de là, il me fut impossible de le lâcher avant la fin. Je voulais tout savoir, et vite !
La fin trop vite arrivée m’a fortement énervée. La suite n’était pas encore écrite, je me vois dans l’obligation d’attendre… pour combien de temps, c’est une bonne question ! D’ailleurs, la fin est une fin HORRIBLE ! Cruelle pour le lecteur, qui n’a plus qu’à se faire des films sur les possibilités et éventualités…
Les personnages sont très attachants, émouvants, tellement humains ! Je suis sous le charme de mon seigneur Haguénor… presque amoureuse tellement celui-ci semble parfait ! Quant à Dame Eiléah, elle est une jeune femme forte d’esprit et incroyable dans sa bonté d’âme !
Elsa Gallahan a su m’émouvoir plus d’une fois, et je peux avouer sans honte avoir versé quelques larmes !
C’est donc pleine d’enthousiasme que je te recommande vivement de te procurer la nymphe et le dragon, sans plus attendre ! En plus, il est gratuit, que demander de plus !? Vous pouvez le lire et/ou le télécharger sur la plateforme Atramenta. À vos liseuses !

Beyond Tome 2: Division – Lena Walker

Beyond Tome 2 Division – Lena Walker – 346 pages – Livre numérique et Broché

 Résumé :

À des années-lumière de la Terre, Victoria va découvrir Keyon, un monde dont les habitants, d’apparence humaine, semblent étrangement vivre en paix et en parfaite harmonie. D’abord enthousiaste à l’idée de pouvoir y construire une nouvelle vie, Victoria va progressivement se rendre compte qu’elle n’a pas sa place sur cette planète. Quels mystérieux secrets cache Keyon ? Victoria acceptera-t-elle de se plier à « la Norme » qui régit cette communauté ? Comment pourra-t-elle vivre sa relation avec Liam alors qu’éprouver des sentiments est prohibé ? Plus forte et plus déterminée que jamais, Victoria fera tout pour découvrir la vérité et accomplir sa destinée.

 

 

 

Mon avis :

Bon, j’aimerais dire plein de choses, mais se serai spolié le livre ! Donc autant de faire simple. Ce second volet est lui aussi un coup de cœur ! Oui oui, comme le tome 1. Si le premier tome méritait une place dans ma bibliothèque, celui-ci le vaut encore plus. Je m’explique. Je trouve que Beyond a gagné en maturité ! Je ne saurais pas vraiment expliquer mon ressenti à ce sujet, malheureusement. Cela est peut-être dû aux faits que les personnages ont vieilli et qu’ils ont gagné en maturité. Ou alors, l’auteur a franchi un cap, je n’en sais rien et à vrai dire je m’en fiche un peu… Parce que j’ai passée un excellent moment, bien que ce tome soit un chouia plus calme que le premier.

Dans le tome deux, nous découvrons Keyon, la planète de Liam ainsi que ses habitants. Nous en apprenons également davantage sur La NORME. Quel drôle de chose ! Leur technologie est fascinante, d’ailleurs si Lena pouvait me dire comment me procurer un lit comme celui dont bénéficie Victoria cela serait génial. Il y a aussi de nouveaux personnages, Karl, kora, Clio et Ray, quelques-uns sont attachants quand d’autres sont détestables à souhait. J’aimerais vraiment en dire plus, mais je ne peux pas le faire …

Comme pour le premier tome, on retrouve la jolie plume de Lena Walker et c’est un vrai plaisir ! Tout y est pour mon/notre plus grand bonheur, l’histoire naissance entre Liam et Victoria survit-elle au voyage interstellaire ? Joshua et Victoria s’acclimatent-ils à leur nouvelle vie ? Quels sont les secrets de Keyon ? Si tu souhaites découvrir les réponses à ces questions, tu n’as plus qu’à te procurer ce tome 2. Il est génial alors fonce !

La délicatesse du homard – Laure Manel

14718697_1434481279898791_7058862725940544442_n

Une MAJ sera effectué quand j’aurais les éléments !

Mon avis:

Non la délicatesse du homard n’est pas un livre de recettes. Ce n’est pas non plus la peluche de la couverture qui se nomme ainsi.
Pour tout te dire, je n’étais pas une grande fan de ce titre, mais il a finalement pris tout son sens quand j’ai commencé à réfléchir à ma chronique. D’ailleurs, toutes mes excuses à Laure Manel, je comprends enfin tes choix couv’ + titre.

Revenons-en à nos moutons, l’histoire c’est quoi .
C’est une romance, les filles sortaient vos mouchoirs ya de quoi versés quelques larmes ! Si, si je te jure ! L’auteure va loin. (dans le bon sens du terme, hein !) Quand j’ai commencé à le lire en bêta, je ne savais absolument rien. J’ai fait le choix de ne pas vouloir les infos, je voulais surtout retrouver la jolie plume de Laure Manel avant tout les monde. Je n’ai pas été déçu du voyage. Puisque la délicatesse du homard est un énorme coup de cœur ! Vous savez le genre de livre dont on fait trainer les dernières pages pour ne pas finir la lecture trop vite. C’est un livre dont on ne sort pas indemne.
Bref, je m’égard un peu.
On fait connaissance avec deux magnifiques personnages Esla et François dans l’une des plus belles régions de France, la Bretagne.
Une fois de plus, l’auteur a su me transporter, m’émouvoir, toucher ma corde sensible. Avec ses mots, je me suis retrouvé transporté bien au-delà de ma Meuse natal. L’auteur retranscrit avec beaucoup de finesse la justesse des paysages bretons que j’ai la chance de connaitre. Ce livre m’a bouleversé, par le passé meurtri de nos protagonistes. Des âmes blessées, qui se trouvent… qui se soignent l’une et l’autre non sans difficultés. Esla m’a profondément touché dans sa fragilité. L’auteur nous la peint avec délicatesse sans pour autant en faire une guimauve, tout comme François cet Ours au cœur tendre. C’est un roman que je nommerai cœur d’artichaut, car l’histoire des protagonistes pourrait être celles d’un (sombre) fait divers.
Tu l’auras compris, on ne reste pas insensible à cette histoire.
On alterne les voix d’Elsa et François pour une immersion complète, riche et bouleversante.
Je n’ai qu’un conseil à te donner ! Fonce dès le 1er Novembre et découvre par toi-même cette magnifique histoire.

Petite parenthèse, merci à Laure Manel de m’avoir permis de lire son livre en bêta-lecture et pour sa confiance.

Passeuse d’Âmes T2 – Lyn A. Lewis

unnamed.png
Lyn A. Lewis – Passeuse d’âmes Tome 2: Possédéé – 408 pages – Livre numérique et Broché .

Résumé :

Je m’appelle Érine Homes. Médium sans grand talent. Gérante d’une boutique ésotérique. Passeuse d’âme en formation. Promise à un démon. Sacrifiée et sauvée, deux fois. Sous haute protection depuis. Mère par procuration. Célibataire égoïste. Et… c’est déjà pas mal.

Enfin, je ne me plains pas. J’ai de la chance, je suis en vie. Et je compte bien le rester. Même si on ne va probablement pas me faciliter la tâche. Que ce soit ma famille qui cherche à me nuire, le démon à me récupérer ou Clayton qui se fait un plaisir de jouer les professeurs lunatiques, mon avenir ne ressemble pas à un long fleuve tranquille. Seuls les dieux savent ce que le futur me réserve. Quoique, ce n’est pas sûr.

Sortie le 15 OCTOBRE 

 

Mon avis :

Bon voilà, c’est fait ! J’ai lu le tome 2 de Passeuse d’âmes ! Autant te le dire de suite, je vais en C*** pour donner mon avis sans spoiler. Si tu as lu et aimé le tome 1 autant que moi, tu vas adorer ce second volet ! Si si, je t’assure !
Comme me la gentiment fait remarqué Lyn A Lewis, j’ai dévoré ce tome 2. Aussi vite que le premier, mais ça elle a dû l’oublier. Ma foi, ce n’est pas grave, mais moi, je ne compte pas lui faire oublier qu’elle a un troisième tome à écrire, hein ! Il ne faut pas déconner, je n’ai pas vraiment, mais alors vraiment pas envie d’attendre trois plombes pour le dernier ! Mais surtout parce que j’aimerais qu’elle m’explique comment tout ça va se finir !

Surtout tout ça en réalité ! ( pour éviter tout spoilage, je remplace certains mots par Bip)
J’aimerais comprendre comment celui qui n’a pas d’importance à mes yeux, mais en a pour Erine, se retrouve BIP en une espèce de BIP, surtout qu’il doit BIIIP le BIIIIP de l’autre Démon pour surBIP ! L’autre tient, il devient BIPBIP alors celui qui n’a pas d’importance aurait dû BIIIIP, non ?!

raw-1

Ce n’est pas clair pour toi, ce que je raconte ? Pour moi non plus rassure-toi ! Tous ces Bip me filent le tournis ! Bref, Lyn ce truc à intérêt de s’expliquer dans le tome 3.

Pour en revenir à l’histoire, si tu pensais que notre joli protagoniste allait se sortir de la mouise dans laquelle elle est depuis le premier tome, tu fous le doigt dans l’œil ! Ni compte même pas ! Bon, ça va, fait pas cette tronche, il lui arrive aussi un truc ou deux de bien ! Et là, je suis même, un tout petit peu, jalouse…

jalou

N’en parler pas à mon mari ni à Mélanie Wendy, ils ne comprendraient pas ! Si tu aimes Ian, sache que c’est un gros cochon ! Je dis ça, je dis rien ! >.<

Clayton qu’en a lui est toujours aussi parfait ! Je suis conquise !

Bref, une fois de plus j’ai passé un excellent moment. Trop court, mais excellent ! C’est un énorme coup de cœur ! Je vous conseille très très fortement de vous jeter dessus le 15 octobre prochain !

La rumeur – Solenne Hernandez

41FCdUXJaHL._SX326_BO1,204,203,200_.jpg
La rumeur tome 1 la fuite – 278 pages – Livre numérique et broché

Résumé:

La crise a sévi bien plus que de raison au fil des années, au point de laisser le monde et ses habitants aussi pauvres matériellement qu’humainement. Les coeurs sont aussi vides que les maisons, mais heureusement une nouvelle forme de gouvernement s’est érigée en sauveuse de l’humanité : le Secteur. Là où personne ne trouvait de solution pour mettre un terme à cette crise dévastatrice, le Secteur a trouvé un remède. Mais à quel prix ? Dans ce monde où plus rien ne compte, où plus rien ne va, où le bonheur a presque disparu, les rêves sont, dit-on, devenus une denrée rare, et donc, incroyablement précieuse. Toute personne encore capable de rêver porte en elle un bien d’une valeur inestimable, si inestimable que le Secteur décide de se l’approprier…

 

 

Mon avis :

Elle court, elle court la rumeur… Ah ça oui, on court ! Je reviendrai là-dessus plus tard !
La dystopie ce n’est pas forcément mon dada ! Mais quand on court avec nos protagonistes, on ne la lit pas la dystopie, on la vit ! On fuit le secteur, qui veut nous utiliser, enfin non, ils veulent nous voler ! Nous voler quoi ? Tu le sauras, si tu lis ce livre ! :p Non, je n’ai pas à être gentille avec toi !

Bon concrètement La Rumeur, c’est quoi ? Eh bien (d’après ce que j’ai lu en dystopie) c’est assez classique ! Non pas l’histoire. Là rien avoir avec du classique, c’est hyper original. Ce qui est classique, c’est la base, des ados, un très méchant gouvernement ! Bien pire que ce que tu peux t’imaginer ! Forcément qui dit méchant gouvernement, dit rébellion en approche !

Maintenant que les bases sont posées, si je te parlais de ce que moi, j’ai ressenti ?
Sur les premières pages, bin honnêtement, j’ai eu dû mal ! Le style de l’auteur est impeccable, mais j’ai eu du mal à suivre le rythme ! Puis finalement, j’ai arrêté de me battre contre cette folle course et me suis laisser porter par l’intrigue, les personnages.
Ah l’intrigue ! La vache, elle est quand même rondement mené ! Et puis pas de temps mort, pas de longueurs ! Que du bonheur. Surtout pour nous lecteurs, hein ! Parce que Solenne Hernandez n’est quand même pas tendre avec ses personnages. L’auteur a beau ne pas être tendre avec ses personnages, elle les a rendus, et ce, de façon magistrale très attachants ! Mon/mes chouchou(s), les rescapés, Oswald et Brewen. Si tu suis l’auteur sur twitter, elle nous a montré de qui elle s’était s’inspirer ! *soupir de contentement !* Bon, je m’égare ! Bref, je les ai trouvés parfait ! Jusque dans leurs défauts !

L’auteur a réussi à m’emporter avec elle dans son univers unique, grace à sa plume fluide, rythmé (pas de le temps de s’endormir) et son intrigue construite au fil d’or !

Pour finir, je te dirais ceci. Malgré des débuts assez difficiles, c’est un joli coup de cœur !
Maintenant, tu files sur Amazon et tu fonces le lire !

Encore une chose, Solenne, la suite, elle est pour quand ?