Puisque tu pars: La chronique

L’amour plus fort que tout…

Je n’étais pas sûr de vouloir faire une chronique de ce petit roman, simplement parce qu’il me touche de près. Beaucoup. Bref, je ne sais pas si mon article sera vraiment une chronique, mais je tiens tout de même à dire ce que j’en ai pensé. 
Peut-on s’aimer au point de laisser de côté ses ambitions, ses rêves pour que son « autre » se réalise? Car dans ce petit roman, c’est de ça qu’il s’agit… D’amour, où finalement on s’oublie un peu, parfois beaucoup.

Puisque tu pars, c’est une petite leçon de vie. On y découvre un jeune couple au début, tout début de leurs relations. Deux jeunes gens amoureux pour un temps. Car notre jeune protagoniste Juliette est en échange universitaire. C’est donc six mois qu’ils leurs sont donnés pour s’aimer avec James. Seulement six mois, et bien ça passe vite. Trop vite.
Juliette est sur le départ. James est absent. Elle loupe son train, il est là sur le quai. Il pensait l’avoir perdu.
Ils s’installe en ensemble, se construisent un avenir… Mais l’un s’oublie et l’autre grandit… Jusqu’au jour où l’un deux faute…
L’amour dicte ses lois… les lois du cœur… L’amour peut il être plus fort tout?

Bon je ne vais pas entrer plus dans les détails de ce roman sinon vous n’aurez plus aucune surprise à sa lecture.
C’est joliment écrit, doux et parfois poétique pour un ensemble fluide.  J’ai pris beaucoup de plaisir pendant ma lecture, le thème n’est pas souvent abordé dans les romans, même si le sentiment amoureux est présent. James est bouleversant, je l’ai beaucoup aimé. Juliette est « attachiante » tellement elle semble -presque- parfaite.
C’est un joli livre.  À lire

Résumé:

Septembre 2009: 
James et Juliette sont réunis pour une occasion très spéciale: leur divorce. L’opportunité pour chacun de se remémorer leur première rencontre, 10 ans auparavant. 
Septembre 1999: Juliette est française en échange Erasmus à l’université de York, James est anglais, il a trois ans de moins qu’elle, tout les sépare mais malgré leurs différences, ils tombent éperdument amoureux. 
Pourtant 10 ans après, ils se séparent… 
L’amour finit-il à un moment précis ? 
Y a-t-il un rendez-vous qui puisse décider de la fin d’un couple, tirer un trait net et implacable sur une histoire d’amour, définissant un avant et un après ? 
L’amour peut-il forcément toujours suffire ?

Auteur: Nadia
Edition: Auto-édité
Nombres de pages: 91
Format: Livre Numérique


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s