Nina et le damné: Le chronique

Par où je commence,… 

Par le début, c’est surement mieux! (*** ris seule de sa blague***) L’auteure Albine Tangre cherchai des blogueurs, blogueuses, pour son faire une chronique sur son roman avant la sortie officiel, j’ai lu le résumé qu’elle proposait et celui-ci ma tout simplement convaincu… Je n’ai vue la couverture qu’après ma lecture et quelques part c’est tant mieux, car je n’aurai certainement eu plus de mal à me lancer. Pas que la couverture soit moche, non ce n’est pas le cas; elle est d’ailleurs assez poétique , simplement elle annonce clairement l’époque à laquelle se déroule l’histoire. Et c’est ça qui m’aurais refroidis et encore une fois, je serai encore une fois passée à coté d’une bonne histoire! 
Passée le choc de la période, on fait connaissance avec Nina, toute jeune femme qui vient de perdre ses parents. Celle ci n’a plus de famille hormis sa tante Ruth, femme aigris et manipulatrice qui vit en Irlande, bien loin de l’Italie natale de Nina. Nina, se familiarise avec cette nouvelle vie et notamment grâce aux domestique du manoir. Elle y rencontre Ian, le jardinier a l’attitude étrange. Pour qui, évidemment, elle va craquer assez vite. Les sentiments sont réciproques, mais celui-ci cache un lourd secret, qui lui fera mettre fin à ses jours, dans l’espoir de protéger sa bien aimée. Mais c’était sans compter, sur Ruth et le sorcier terrifiant qui ont tout les deux un plan, qu’ils souhaitent mener à bien en se servant l’un de l’autre. 
Les personnages y sont merveilleusement bien décrit, ils sont attachants et l’on comprend parfaitement leurs motivations. Notamment, Nina que l’on sent fragile, mais la force qu’elle dégage par son courage, ne font qu’accentué notre attachement pour elle. 
L’auteure a la plume poétique, nous plonge dans le périple de Nina, avec douceur, dans un ouvrage ou le mystère est omniprésent. Cependant, je trouve que certains passages vont un vite ce qui dommage, mais ça n’enlève rien au charme de l’histoire. J’ai passée un excellent moment de le lecture. Merci à l’auteure qui a partagée avec moi son oeuvre qui j’en suis sure, vous permettra de voyager vers un autre temps. 
Résumé:
 Nina, une jeune fille qui vient de perdre ses parents dans un tragique accident, va vivre au manoir de sa tante acariâtre. Elle y rencontre Ian, jeune jardinier timide dont elle tombe amoureuse. Mais celui-ci cache un lourd secret. D’occultes puissances se battent pour avoir les amoureux de leur côté.
Malgré les embûches et les maléfices qu’ils traverseront, la force de leur amour sera t-elle assez grande pour qu’ils demeurent ensemble?
Entre amour, sexe et magie, l’histoire d’une femme normale qui va relever des défis extraordinaires.
Edition: Auto-édité
Auteur: Albine Tangre
Nombre de page: 105
Format: Livre numérique
Publicités

Une réflexion sur “Nina et le damné: Le chronique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s